7 – « MOI, MES SOULIERS ONT BEAUCOUP VOYAGÉ … » – FELIX LECLERC

« Au paradis, paraît-il, mes amis

C’est pas la place pour les souliers vernis

Dépêchez-vous de salir vos souliers

Si vous voulez être pardonnés…

…Si vous voulez être pardonnés. » *

– Félix Leclerc **

 

Allons salir nos souliers ! C’est Félix qui le dit ! … Go !…  Euh, où déjà ?

Une fois que le trio durée – occupation(s) – budget est clarifié, on s’entend, le meilleur est à venir : choisir « sa » destination coup de cœur.

Sur le parcours qui mène au choix de « sa » destination, il y a le défi de détecter la petite flamme qui deviendra une idée qui se transformera en grand enthousiasme et qui de fil en aiguille construira la destination coup de cœur.

Simple !

Suivre le fil d’Ariane d’une idée qui sème l’enthousiasme et crée une spirale dynamique d’actions-réactions. Bonheur garanti en fin de parcours !

« Rien de grand n’a jamais été accompli sans enthousiasme. » – Ralph Waldo Emerson ***

Imaginez une conversation avec un ami de longue date, vos réactions ressembleraient à ceci:

  • Tu as voyagé … [insérer ici un endroit : par exemple, au Pérou] ???
  • Oh ! Tu as vu … [insérer ici un sujet captivant : par exemple, le Machu Picchu] et tu as fait … [insérer ici une occupation : par exemple, une randonnée sur un ancien chemin Inca] !!! Tu as partagé … [insérer ici une autre occupation : par exemple, un repas typique avec des Péruviens] !!! (sur un ton admiratif)
  • Que d’expériences fantastiques ! (à ce moment de la conversation, vous êtes complètement ébahi et vous avez la bouche grande ouverte)

L’imagerie autour de cette conversation a allumé une petite flamme … oui, oui, vous avez bien une destination coup de cœur à ajouter à votre liste de voyages à réaliser avant votre complète sénilité.

Personnellement, certains récits de voyage contemporains me font le même effet. Comme mes amis, les auteurs sont des voyageurs en chair et en os et ils sont authentiques. Des auteurs comme Bruno Blanchet ou Elizabeth Gilbert ont un don pour raconter avec passion leurs aventures et expériences en terre étrangère. À la lecture, je sens qu’ils me confient leurs secrets.

Ces deux auteurs ne sont que des auteurs parmi tant d’autres qui empruntent ce style de récit sous la forme imprimée ou audiovisuelle. Sans réfléchir trop longtemps, je peux vous citer :

  • Jean Lemire – le livre et documentaire « Mission Antarctique » : avec les membres d’équipage du SEDNA IV, il s’est rendu en Antarctique pour mener une expédition où les expériences scientifiques et humaines se vivaient au jour le jour ;
  • Mélanie Carrier et Olivier Higgins – le film « Asiemut » : ils ont parcouru 8000 km en vélo «… de la Mongolie à la plaine du Gange, en Inde, en passant par le Xinjiang, le désert du Taklamakan, le Tibet et le Népal. ».****

Nul besoin de se convertir en grand explorateur ou globe-trotter pour légitimer nos voyages. Je peux aussi vous nommer spontanément des personnalités du petit écran qui transmettent leur passion pour un art ou une activité en partageant leurs trouvailles en pays étranger :

  • Josée Di Stasio – « À la di stasio » (chaîne Télé-Québec). Sa passion pour l’art de bien manger et ses voyages en Italie, en Espagne, en Angleterre, notamment (chaîne Télé-Québec).
  • Philippe Mollé (chef) – « Les marchés de Philippe » (chaîne Évasion). Des marchés publiques du monde entier.
  • Bruno Blanchet (eh oui, encore lui !) – « Partir autrement » (chaîne Télé-Québec). Sur l’art de voyager équitablement sur et pour notre planète.

De la chaîne Évasion, d’autres émissions mettent en vedette des globe-trotters et leur passion. Par exemple : « Fourchette et sac à dos » avec Julie Andrieu ; « L’Amérique à vélo » avec Yvan Martineau ; « Pour tous les jardins du monde » avec Monty Don.

Des personnes inspirantes, il va s’en dire.

En parlant d’inspiration, que dire du cahier Vacances / Voyage du journal La Presse ? Un article intitulé « Les parcs de Londres » ***** a de quoi motiver les amateurs de parcs urbains. Alors que l’article « L’étonnante faune de Londres » sur « Le blogue de Gary Lawrence » du site web du magazine L’Actualité ****** intriguera à la fois les amoureux de la faune et les amateurs de parcs urbains … il s’agit ici de photos d’animaux sauvages prises par Alex Saberi au Richmond Park, en plein cœur de Londres. Étonnant !

Parmi les galeries de photos, difficile pour moi de résister aux photos-reportages du magazine National Geographic ainsi qu’à leurs diaporamas de la section « Travel & Culture » de leur site web *******. C’est tout simplement magnifique, comme si on était sur les lieux. Il existe des milliers de sites web dont le seul but est de partager des photos de lieux dans le monde … vous en connaissez sûrement autant que moi.

Et finalement, comme pour un catalogue d’un commerce de détail, les brochures et les sites web des grossistes de l’industrie du voyage savent faire rêver… avec les $$$ collés sur la description… pratique, très pratique quand on a en tête le trio durée – occupation(s) – budget !

Comment conclure sur l’art d’allumer la petite flamme pour « sa » destination coup de cœur ?

  • Tous les moyens sont bons pour s’engager dans une spirale enthousiasmante menant à une destination.

Ceci étant dit, je m’en vais continuer ma lecture du tome 2 de mon ami Bruno … ses récits me font sourire et rêver (parfois, en même temps !). Au Japon, de Atami à Nagoya en patin à roues alignées … quelle folie ! J’adore !

 

Sayonara …

 

Michèle

 

* Dernier couplet de la chanson « Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé ». http://bit.ly/ggBJtq

** Félix Leclerc : La Tuque, 1914 – Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans, Québec, 1988.

*** “Nothing great was ever achieved without enthusiasm.” Ralph Waldo Emerson : Boston, 1803 – Concord, Massachusetts, 1882.

**** Mélanie Carrier a aussi écrit le livre « Cadence », sur le même sujet que le film. http://bit.ly/haZjpe

***** Section « Travel & Culture » de National Geographic : National geographic.

****** Émilie Bilodeau, « Les parcs de Londres, La Presse, 23 avril 2011.

******* Gary Lawrence , « L’étonnante faune de Londres », Le blogue de Gary Lawrence, 6 avril 2011. http://bit.ly/hLQ4QB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *